• Bon matin mon cher journal, j'espère que tu vas bien.

    Tu sais que nous en sommes à notre troisième page toi et moi.

    Tu as vu, nous avons eu quelques visiteurs, c'est très intéressant.

    Je ne suis pas la seule qui aime écrire tu sais, voici :

    Nous sommes tous et chacun des auteurs au quotidien.

    Aujourd'hui, je te présente mon amie Marieclo. 

     

    Nous sommes des auteurs au quotidien.

     

    Tu n'est pas le seul mon cher journal à contenir des secrets bien gardés.

    Lorsque je t'ai acheté, toutes tes pages étaient blanches comme neige.

    ... Mais attention ...

    Je savais que j'allais les remplir, ma plume frivole étant ma complice.

    Tu as vu cette jolie création que m'a offert mon amie Marieclo ?

    ... Un livre...

    Je l'ai feuilleté il n'y a qu'une seule page qui contient des écritures.

    Comme tu ne sais pas lire, je vais te dire ce qui est écrit.

    "Nous seuls pouvons écrire le livre de notre vie"

    Il y a sur sa création une petite fille d'environ quatre ou cinq ans.

    Elle a les yeux levés vers le ciel, ses yeux sont illuminés.

    Elle souri, elle a l'air d'avoir quelque chose à nous dire.

    Devant elle se trouve un livre, toutes les pages sont blanches.

    Sauf la première où c'est écrit comme je te le disais tout à l'heure:

    "Nous seuls pouvons écrire le livre de notre vie"

    Marieclo a raison, lorsque nous naissons, nous arrivons dans le néant.

    On n'a pas choisi nos parents, nos frères et soeurs, notre vie.

    Nous sommes comme un grand livre toutes nos pages sont blanches.

    Dans les premiers temps,

    ne sachant pas écrire, ce sont les autres, nos parents,

    nos grand-parents, nos frères et soeurs qui écrivent sur nos pages.

    Mais petit à petit, nous débutons notre carrière d'écrivains.

    Les gens croient que nous commençons à écrire à la maternelle.

    Moi je te confie que nous écrivons bien avant cela.

    Nos premières pages contiennent des grabouillis, des dessins

    sans dessin comme tu sais, ce sont nos premiers pas d'écrivain.

    Et c'est comme cela toute notre vie, nous écrivons chaque jour,

    une page dans notre livre, tous nos choix ont une importance.

    Ce sont nos choix qui font que nous sommes heureux ou malheureux.

    Ne nous laissons pas influencés, par tout ce qui nous est offrert

    dans ce monde, laissons de côté toutes ces vanités, afin que

    sur nos pages nos écrits soient agréables à lire.

    Je te laisse réfléchir à cela mon cher journal,

    mais avant de fermer cette page, je me dois de remercier mon amie Marieclo.

     

    Nous sommes des auteurs au quotidien.

     

     

     

     


    9 commentaires
  • Bon matin mon cher journal,

    tu vois, j'en suis déjà à ma deuxième page.

    Tu ne sais pas encore,

    mais je vais te présenter mon amie Maryse.

    Elle m'a offert une belle création pour l'ouverture de mon deuxième Blog.

    Je la partage avec toi mon confident.

     

    Ma plume c'est le mot qui décore notre Amitié.

    "Dis-moi où tu as mal et je t'apaiserai du haut de ma plume".

    Voilà mon cher journal ce qu'elle m'a dit sans même savoir, que parfois j'ai mal.

    Elle doit avoir deviner que je garde mes maux au fond de mon coeur.

    Elle doit aussi savoir que pour les dire ces maux, il faut être en confiance.

    La confiance mon cher journal ça se gagne parfois au prix des pleurs.

    Moi, par exemple, je suis heueuse d'avoir trouver ma Plume.

    Elle est vite devenue mon Amie, elle m'a souvent servi de bouée de sauvetage.

    Déjà très jeune, je gribouillais des dessins, des mots, des phrases,

    sur une feuille de papier et j'avais l'impression d'avoir dit...

    Mon amie Maryse ne sait pas que je cachais ces feuilles sous mon matelas.

    Je ne voulais surtout pas que personne ne les trouve, ça me faisait peur.

    Le soir, seule dans mon lit, je reprenais mes feuilles et je leur parlais.

    Elles sont devenues mes premières confidentes, elles étaient précieuses.

    Après plusieurs lectures et relectures, je les détruisais comme si,

    j'avais l'impression que quelqu'un quelque part avait entendu ma peine.

    Elle me dit : "Dis-moi où tu as mal et je t'apaiserai du haut de ma plume"

    Dis-moi toi mon journal, si quelqu'un peut vraiment apaiser notre mal?

    Puisque ça fait mal d'avoir mal, quand le mal ne se guéri pas.

    Ça fait vraiment mal d'avoir mal quand ce mal ne se partage pas.

    Toi mon journal j'ai voulu te présenter à mes amis/es.

    Elles sont des perles précieuses pour moi, elles m'aiment et je les aime.

    Un jour peut-être je serai capable de dire où j'ai mal,

    en attendant mon coeur en est rempli, puisque c'est en lui que je me confie.

    Je te laisse aujourd'hui mon cher journal.

    Il se fait tard mais je reviendrai demain et je te présenterai une autre amie.

    Je ne peux pas te quitter sans dire merci à mon amie Maryse.

     

    Ma plume c'est le mot qui décore notre Amitié.

     

     

     

     


    9 commentaires
  • Création de mon amie Lolly

    Ce soir mes amis/es je débute l'écriture de mon journal.

    La première création que j'ai reçue c'est celle de mon amie Lolly.

    Qu'a-t-elle bien pu vouloir nous dire dans ce tableau ?

    Je ne sais pas, nous n'en avons pas discuté.

    Moi, en regardant sa création, voici ce qu'elle me dit:

     

    L’œil est la lampe de notre corps.

    Dès mon premier coup d’œil sur cette création,

    j'ai tout de suite pensé à cette idéologie qui dit que :

    "L’œil est la lampe de notre corps".

    L'écriture est une belle forme de libération.

    Écrire nous permets de dire, en silence ce qui se cache en nous.

    Écrire c'est avoir le sentiment de parler à quelqu'un, sans être interrompu.

    Écrire c'est se dévoiler petit à petit, c'est faire confiance à sa plume.

    Écrire c'est partager sans être obligé de faire parvenir.

    J'ai vu le mot "Écriture" apparaître en retrait dans la création.

    Sans nos yeux, nous ne pourrions pas lire ce qui est écrit.

    L’œil de mon amie Lolly a jeté un regard sur ma demande.

    Ce regard elle a su l'inclure dans sa création.

    La lecture régulière de mon journal vous permettra de voir,

    les choses autrement, de voir votre vie changer à cause de votre regard. 

    N'oubliez pas que lorsqu'on prend le temps de lire,

    on prend le temps de s'instruire, de faire des apprentissages.

    Voilà mon cher journal ce que je voulais te partager

    sur cette première toile que j'ai reçue.

    Avant de tourner ma première page, j'aimerais dire merci à mon amie Lolly.

    Demain j'écrirai ma deuxième page.

     

    L’œil est la lampe de notre corps.

     

     


    9 commentaires
  •  

    C'est bien elle, vous la reconnaissez?

    Au fait qui est Ancreplume ?

     

    Ma présentation

    Quelque part dans l’univers, une petite plume est atterrie

    sur la page d’un vieux journal laissé sur la terre ferme par un vieux marin

    qui venait de jeter l’ancre de son bateau.

    En tombant, elle est restée coincée sous la pointe de l’ancre,

    elle eut peur de ne pas pouvoir se dégager.

    Soudain, la petite plume a commencé à converser avec l’ancre du bateau,

    elles ont fait connaissance, elles sont devenues des amies.

    Chacune s’est informé du vécu de l’autre, du pourquoi de leur existence,

    elles se sont appris mutuellement,

    se sont confié des secrets restés sous silence.

    Et voilà, petite plume eut une idée,

    « si j’écrivais notre histoire dans mon journal de bord ».

    Ancre lui dit-elle, à chacun de ses voyages ton vieux marin

    doit te jeter par terre pour pouvoir regagner la terre d’où il vient.

    Et moi petite plume, c’est l’artiste qui doit jeter l’encre de son encrier

    afin que je puisse écrire, dessiner, créer.  

    Ce jour-là, est née dans un journal de bord, « Ancreplume ».

    Elle devint une grande artiste écrivain,

    elle raconte et invente des histoires appréciées par ses lecteurs.

    Elle crée aussi selon ses inspirations des belles images

    qui font la joie de ses admirateurs.

    Moi, Ancreplume je vous dédie ce journal de bord,

    puissiez-vous y trouver des éléments qui vous feront grandir.


    7 commentaires
  • À tous ceux et celles qui passeront par ici,

    je vous souhaite la bienvenue sur mon nouveau Blog.

    Au gré du vent et du temps, sur la route de l’Amitié,

    une femme est née à nouveau, sous le nom d’Ancreplume.

    Ses créations artistiques, ses écrits en ont fasciné plusieurs,

    en un temps deux mouvements,

    elle compose des belles histoires

    que ses amies ne se lassent pas de lire et de relire.

    Ce journal d’Ancreplume a été ouvert pour vous et vos amis/es,

    inscrivez-vous, abonnez-vous,

    vous aurez accès gratuitement à une livraison spéciale chez vous.

    Merci de votre Amitié

     

    Bienvenue chez Ancreplume

     


    3 commentaires